Insémination artificelle - Cliniques vétérinaires de
Robinson, Sainte-Marie et Dumbéa à nouméa

L’insémination artificielle : quand doit on y recourir 

Les techniques de reproduction assistée sont envisagé en cas de refus de saillie, lorsqu’un défaut de conformation empêche l’accouplement ou pour des raisons sanitaires. L’insémination avec de la semence réfrigérée permet de pallier à l’éloignement géographique. Enfin, l’utilisation de semence congelée, nettement plus complexe, a surtout des objectifs zootechniques et de sélection génétique. Le Docteur Fargier dispose de l’agrément pour l’importation de métropole, il s’agit d’une logistique relativement lourde puisque le sperme voyage dans l’azote liquide, dans des containers sécurisés. La procédure est cependant bien rodée puisque du sperme de verrat arrive tout les mois de métropole.


Comment se déroule une insémination artificielle 

L’insémination artificielle consiste à déposer la semence du mâle dans les voies génitales de la femelle. L’insémination en semence fraîche est la plus couramment pratiquée. Le mâle est mis en présence d’une chienne en chaleur, qui n’est pas obligatoirement celle qui sera inséminée. La récolte du sperme est techniquement facile. La qualité de la semence est contrôlée par observationmicroscopique. La chienne peut ensuite être inséminée directement, la semence est introduite dans le vagin à l’aide d’une sonde spéciale (pistolet Osiris ND). Pour éviter les reflux, le postérieur de la chienne est surélevé pendant une dizaine de minutes. Les chances de succès de l’insémination artificielle en semence fraîche sont identiques à celles d’un accouplement naturel, à la condition que le moment de l’insémination soit judicieusement choisi (dosage sanguin de progestérone, frottis vaginaux) et la technique parfaitement maîtrisée.

Les autres techniques d’insémination en semence réfrigérée ou congelée, techniquement plus complexes, sont moins répandues.

Pour que les chiots soient reconnus par la SCC, l’insémination en semence réfrigérée ou congelée est réservée à des vétérinaires agréés. Il existe trois banques de semence pour l’espèce canine en France dans les écoles vétérinaires de Maisons-Alfort, Lyon et Nantes.